On n’arrête pas le progrès (sauf au feu rouge), ça fait dix ans que je le dis !

Les lecteurs qui suivent un peu mes chroniques savent que je n’y raconte que des bobards, et ils ont tort. Car ce que je viens d’apprendre (de source indirecte mais tout à fait vérifiable dès lundi prochain), va les stupéfier.

La ville de Pau a été choisie pour tester une nouvelle révolution culturelle. Après l’Internet et le numérique, payables en numéraires, voici la plaque d’immatriculation de voiture communicante, payable en carte SIM somptuaire. Qu’est-ce à dire? Eh bien, voilà:

Tout acheteur d’un véhicule neuf, et ce, quelle que soit la marque, se verra doté (sans option, au départ) d’un interface (style wi-fi) de télécommunication lui permettant de dialoguer avec tout autre conducteur muni d’un semblable appareillage. Il suffira, pour entrer en communication, de regarder puis de taper le numéro de la plaque d’immatriculation du véhicule avec lequel on désire entrer en contact. Je crains qu’ici il ne faille vous donner un exemple, car certains sont un peu longs à la comprenette, ce qui est logique, vu qu’ils ne suivent ni leur époque ni mes chroniques et votent de ce fait à l’extrême ouest du Texas.

Exemple: votre Fiat Panda à 159 euros par mois(*) est immatriculée BA365BA. Devant vous, c’est à dire au feu de l’avenue De Gaulle – Richelieu (vous savez, celui qui est si long et si bien coordonné que forcément les bagnoles stationnent en plein carrefour quand l’autre feu passe au vert), une Lexus noire hybride à 560 euros par mois(*) vous devance, immatriculée AA001AA. Malgré ses vitres fumées, vous distinguez un profil féminin séduisant (vous vous êtes abonné à Meetic, avec option, chez le concessionnaire de voitures, lors de l’achat du véhicule) dans le rétroviseur du concept car qui vous devance (et dénonce votre petitesse sociale). Vous tapez sur le clavier le numéro de la plaque d’immatriculation (ici AA001AA). Un appel avec sonnerie (offerte) se déclenche, directement envoyé vers votre interlocuteur(trice) qui, subjugué(e) par ce nouveau gadget, décroche. Là,vous pouvez au choix:

– draguer

– insulter

-vous défouler

-exprimer votre indignation

– lire à voix haute the Holly Bible (ou ce que vous avez sous la main)

– parler foot, rugby, garden party

-vous faire envoyer paître

– demander un euro pour payer votre demi-litre d’essence, etc.

Les possibilités sont si multiples de créer de nouveaux liens sociaux par le biais de ce nouvel outil que je vous conseille vivement de l’adopter, dès que vous achèterez votre nouvelle voiture. Une nouvelle révolution est en marche. Mieux que Facebook. Vivez en temps réél la circulation de votre sang bouillonnant dans les artères bouchées de la ville en draguant les filles et vous, les filles, fantasmez sur les olibrius qui se pavanent dans des bagnoles à 675 euros par mois(*), n’en sortent que pour pisser, jettent leur mégot sur la tronche des cyclistes et ont tous l’air de VIP derrière leurs lunettes sombres.

De plus, vous pourrez ainsi aisément vous passer de votre Tom tom, qui sera devenu complètement désuet.

Néanmoins, ce nouvel outil est à déconseiller si vous êtes parisien, sauf si vous y exercez le métier de chauffeur de taxi. Raison pour laquelle la ville de Pau a été choisie, m’a dit la source indirecte, car à Pau les taxis n’ont que des plaques tournantes.

-par AK Pô

25 03 11

(*) pour la durée du remboursement, s’adresser au revendeur

10 commentaires sur “On n’arrête pas le progrès (sauf au feu rouge), ça fait dix ans que je le dis !

  1. Oui c’est un texte bien tourné ! On invente n’importe quoi pour n’importe qui, et à qui cela importe peu ! Des voitures bavardes, il ne manquait plus que cela dans les embouteillages pour finir par s’embouteiller pour de vrai ! Vive Pau qui évitera (espérons-le !) à cette très inutile idée, de survivre !

    J’aime

  2. Un jour ce seront carrément les voitures qui se parleront entre elles, se donneront rendez-vous dans un endroit secret pour fomenter une révolte et en finir avec nous une bonne fois pour toute. Halte à l’asservissement automobile ! Free wheelin! (comme disait le poète Zimmermann)
    Excellent texte qui m’a bien fait rire. Merci pour ce moment (comme disait la poétesse de Paris Match)

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne sais pas si c’est sérieux, mais c’est raconté avec beaucoup d’humour. En plus vous citez une plaque commençant par BA (comme les plaques de Bratislava en Slovaquie) et sur la photo il y a une voiture avec une plaque tchèque. Hasard, message subliminal ?

    Aimé par 2 personnes

    • Ah ah ! si c’était sérieux, (mais ça peut le devenir), je ne pourrais pas l’écrire sur mon petit blog (secret d’État, brevet déposé à l’INPI, paperasses coincées ans des coffres-forts en titane etc etc).
      Les plaques sont tirées de mon imaginaire (le B.A.BA de mes conneries) et la photo a été prise à Rome en 2009 je crois, près de la place Saint Pierre. Sans doute, qui sait, un cabriolet slovène y était-il en pèlerinage à ce moment-là.
      Merci de votre visite, j’espère que ce ne sera pas la dernière. Et surtout, n’oubliez pas de rester pote avec le petit bonhomme au fond du bocal liégeois !
      PS: je vous mettrai dans la rubrique « les mardis de la poésie », avec ce qui est accessible niveau texte sur votre page. Un peu de pub (même de la part d’un schroumpf du Sud Ouest de la France) ne peut pas faire de mal…
      M’autorisez-vous ? (et pas motorisez moi)🚗🏍

      Aimé par 2 personnes

    • Le progrès, c’est comme se retourner face à un miroir et voir que ses omoplates sont velues comme un singe ! C’est le moment précis où l’on se dit : tiens, j’étais jeune, mais pourquoi mon crâne est dégarni maintenant et que les poils me poussent uniquement dans le dos?
      C’est une bonne question, gentil homo sapiens…

      J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :