Homme, encore un effort!

La fulgurance des mots sur l’abandon des corps
Cette faim inouïe que l’on pensait encore
N’être assouvie que par de moindres morts
A nouveau se présente, nue, dure tel un coffre-fort
Dans mon lit de fortune, aux plis en contreforts
Qui racontent l’histoire de bandits peu raccords
Qui pour quelques billets sur les quais trafiquent gare du Nord
On ne sait plus quelles vies, dans ces pays que le froid mord
Chaque hiver plus glacial qu’un igloo plongé dans l’eau des fjords
Et je la réchauffais pour qu’elle et moi vivions en plein accord,
Mais entre mes bras la banquise a fondu, et ces décors
Que l’on voyait briller en de belles images pleines de réconfort
Ont sombré dans la fulgurance d’un monde surfait dans lequel tu t’endors.

18 06 2021

AK

https://reporterre.net/La-hausse-de-2-oC-de-la-temperature-mondiale-serait-apocalyptique-predit-un-rapport-du-Giec

4 commentaires sur “Homme, encore un effort!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :