Je ne sais même plus si je pense

Je ne sais même plus si je pense

Je n’entends plus le chant du monde

Mes oreilles bourdonnent

Mais il n’y a plus d’abeilles

Le cérumen n’a pas ce goût divin

Ma cervelle est bouchée de par tous ses conduits

Toutes ces voix si lestes qu’un soleil obscurcit

Entre la tribune,les micros, les draperies, le grand vent

Des promesses,oubliant tes lèvres, ta langue amoureuse, le miel

De nos lunes, de nos appétits toxiques de conquêtes inutiles

Tout a disparu et la grande serre humaine ravive ses brandons

Nourrit le vol des aigles carnassiers

Qui voltigent aux sommets, au grand air

Je ne sais plus si je pense

Si la réalité est devenue un luxe

Et la misère une photo d’un enfant tropical

Comme si nous avions vendu nos âmes aux diables

Pourtant j’entends des voix et poursuis les images

Qui sans doute auraient la saveur du miel,

Des figues et du raisin, je vois et sens tous ces délices

Mais est-ce moi qui pense ou ce fatras d’idées factices

Qui chaque jour se lève, chaque nuit descend, et tombe

Et cette colombe qui tient dans son bec

Un rameau d’olivier, volant bas dans le ciel

Pour éviter les serres royales des aigles

Je voudrais oublier le peu qui reste en moi d’humanité

Si la réalité devient un luxe

La misère la photo d’un enfant tropical

Le chant du monde ? millions de chœurs

Qui battent dans nos oreilles sourdes

Nos plages de silence sur l’océan amer

Et tes lèvres parfumées sur l’écume des larmes

Butinant les baisers de mon cérumen parfait

Je ne sais même plus si je pense

Mais je sais une chose : je plaie.

AK

20 08 2021

4 commentaires sur “Je ne sais même plus si je pense

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :