Taires d’espoirs et champs de nuits

Taires d’ espoirs

Un rire brise la nuit et le sommeil sur mes paupières

Champs de baleines, Charlotte Delbo ouvrant son parapluie

Comme un paratonnerre sous les éclairs,

Amour de la Terre, Hommes de chair, vie nue de chacun

Respire jusqu’à la ligne de fuite, respire de toutes ces choses

Qui te respectent, et bats-toi sans relâche sur le reflet ardent

Des glaces qui te miroitent, l’alcool est grisant, le verre un bris de vie,

Les sirènes sous la neige ne chantent qu’avalanches de joies,

Tu n’en es pas là, lis Rabelais, mon gros patou sans saveur, lis Voltaire,

Lis dans les rides des yeux de tes parents les vies insensées qui ont passées

Sans mots ni orgueils inutiles, lis dans leurs yeux l’amour qui s’estompe,

Apprends à vivre sans fouet, qu’il ne soit ni dans ton dos ni dans tes mains

Mérite ton pain sans avoir peur de la gagner, et puis vends le sans craindre

Qu’on te le vole, si tu sais le fabriquer. Sois honnête, Pinocchio.

27 12 2002

AK

_________________________________________________________________

Isidro oubliait parfois que les ailes de son innocence étaient un legs d’oiseaux migratoires et que si ses parents, riches et désœuvrés, le placèrent dans ce monastère, le but en était de recevoir mensuellement un courrier écrit de sa propre plume.

(10 08 2002)

__________________________________________________________________________________________

A l’angle des nuits une mosaïque s’offrait et le vitrines harcelaient son esprit. La rue marbrait ses pieds. Marchaient les candélabres à ses côtés, et pour que les enfants rapportent aux grands mères leur galette il sauta de marelles en martingales et ainsi les chevaux de Max François mangèrent les barrières des casinos Barrière. Mais pas de loup. Juste la mer en face, unique porte de sortie.

AK

Vignette de l’article : photo prise à Bourisp en juillet 2021 (auteure Pauline Fournier)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :