Minuit moins une, paraît-il…le temps des têtes grosses comme des citrouilles, Cendrillon !

Les nuits s’allongent en novembre,

Où seras-tu le 22 décembre,

Peut-être loin de ce monde qui plonge

Dans la sinistre obscurité

Quand tu te souviendras

Pour la dernière fois

De ces persiennes en contrevent,

Que tu disais génoises,

Parce que dans un hôtel

De Ligurie tu y aimas

Ventre contre ventre

Une belle femme

Aux cheveux blonds

Plutôt gitane que vénitienne

Mais la pénombre ignore les âmes

Dans la tendresse des lits grinçants

Les couples dansent sans cris d’enfant

A Gênes sur le port les sirènes

Ont des amours en queues de poisson

Mais la lumière éteint la sombritude

De tous les malentendus

Avant l’hiver, avant la fermeture

Des tristes nuits, des aventures

Les univers de Pavèse, de Paolo Conté,

Derrière les volets clos l’amour résiste

Encore un mot que j’ai volé aux hommes

Au dictionnaire de ta nuque

Couverte d’un tendre bavolet

Belle enfant sous les persiennes

Où serons-nous le 22 décembre

Peut-être loin de ce monde à l’agonie,

L’un contre l’autre, plongés dans

L’ultime soupir, souriants et heureux

D’embarquer pour Cythère…

Cythère

Paul Verlaine

Un pavillon à claires-voies
Abrite doucement nos joies
Qu’éventent des rosiers amis;

L’odeur des roses, faible, grâce
Au vent léger d’été qui passe,
Se mêle aux parfums qu’elle a mis ;

Comme ses yeux l’avaient promis,
Son courage est grand et sa lèvre
Communique une exquise fièvre ;

Et l’Amour comblant tout, hormis
La Faim, sorbets et confitures
Nous préservent des courbatures.

Paul Verlaine,

 Fêtes galantes

(tiré du site https://www.poetica.fr

Un commentaire sur “Minuit moins une, paraît-il…le temps des têtes grosses comme des citrouilles, Cendrillon !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :