Ah, Robert, quelle belle gueule de (Charles)bois ! C’est l’temps de rentrer à la maison pour pelleter la neige.

Mais comment t’y reviendras, à Montréal, beau canadien ?

Ben, comme ça, tabarnak !

Test anti-génie

On voudrait tout savoir pour se perdre sans raison

Dans l’inexactitude et les couleurs du ciel le soir

Mais de celui qui pleure on brigande les larmes

Les feux brûlent partout, les incendiaires, les alarmes

Tout est parti l’eau est absente, tuyaux tranchés

On voudrait tout savoir de notre absence de connaître

Comme les chiens les loups et les singes dans les métropoles

Vident les poubelles mangent les rats dévorent les chats

Savoir universel d’une méconnaissance, essences essentielles

Bénéfiques pour le corps, les maladies des maux baisé(e)s,

Tout comprendre et ne rien admettre, esclave ou maîtresse,

Rendez-vous sans cesse manqué avec le goût d’humanité

De la sueur des jours et du bonheur des soirs, parfums

Même sans femme ni homme ni enfant, juste un soleil brillant

Qui s’évanouit à l’horizon du désir consumé .

19 12 2021

AK

Un commentaire sur “Ah, Robert, quelle belle gueule de (Charles)bois ! C’est l’temps de rentrer à la maison pour pelleter la neige.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :