Latude (la belle attitude)

Aujourd’hui je pense à la Mort

Qui a chacun rendra sa liberté

À la grande Ourse

Qui vieillira sans nous

Aux chemins et aux routes

Qui ne retiendront rien de nos passages

Sinon quelques arbres qui flanchent

Il y aura des jours des nuits

Beaucoup de sommeil et de travail

Un peu d’argent et des dentiers

Remplis de mansuétude

Il y aura des enfants

Et des parents en cercles restreints

Qui rayonneront de bonheur

Des dentiers pleins de solitudes

Et puis, dans le profond du ciel,

Un Latude.

Aujourd’hui je pense à la Mort

Qui à chacun se dissimule

À la grande Ourse

Qui vieillira en nous

Aux hommes et aux élus

Qui pousseront les inconnus

Sur les passages piétons, ceux des ruptures

Il y aura des jours des nuits

Beaucoup de travail et peu de sommeil

Un peu d’argent sur les cheveux

Remplis de décrépitudes

Il y aura des enfants

Des cousins et des oncles

À Pâques on dînera de pétoncles

Il fera frais sur la terrasse

Et puis, dans le profond du ciel,

Un Latude.

AK (1988)

Jean-Henri Masers, Chevalier de Latude (1725-1805), surnommé Danry, montrant la Bastille, portrait réalisé par Antoine Vestier en 1789

Madame, de grâce ayez pitié de moi. Je suis à la Bastille depuis quatorze années. Je n’en puis plus… Si j’ai eu le malheur de vous offenser, pour l’amour de Dieu, ma reine, daignez jeter vos yeux de compassion sur moi. Je n’étais alors qu’un enfant… 

C’est par des mots comme ceux-ci, éplorés et déchirants, que Danry, plus connu sous le nom de Latude, tenta plusieurs fois d’attirer le pardon de la marquise de Pompadour, favorite de Louis XV qui en 1749, par lettre de cachet, avait ordonné son incarcération à la Bastille.

La Bastille, cette terrifiante forteresse, où l’on pouvait être jeté sans savoir ni pourquoi ni pour quelle durée… 

Mais Latude, qui passa trente-cinq années de sa vie en prison, ne s’est pas contenté de pleurer : celui qui pendant la Révolution deviendra un héros, un martyr de l’arbitraire et du despotisme, fut aussi un maître de l’évasion. 

La plus spectaculaire : celle du 25 février 1756, lorsque par une nuit sans lune, il réussit l’impossible : s’évader de la Bastille.  (…/…)

lien : https://www.franceinter.fr/emissions/autant-en-emporte-l-histoire/autant-en-emporte-l-histoire-17-mars-2019

3 commentaires sur “Latude (la belle attitude)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :