A Bubulle et aux poissons qui voient rouge

A Bubulle et aux poissons qui voient rouge je voudrais montrer la manière dont je souscris à leur peine maintenant que la nouvelle est tombée :

« AgroBiothers, géant des aquariums, a décidé d’arrêter de commercialiser des bocaux ronds pour poissons rouges, . Ces bocaux sont trop petits, ne permettent pas d’installer de système d’oxygénation ou de filtration de l’eau et contreviennent au bon développement des petits poissons. »

Ainsi, pauvres amis ne pourrez-vous plus narguer les vilains matous qui passent des heures à vous voir tourner en rond dans vos cellules en forme de bulle, transparentes mais non cristallines comme le sont celles des voyantes de bonne aventure. Ainsi vous différencierez-vous des humains des mégapoles qui tournent dans leur logement de 9 m² mais paient un loyer exorbitant (les shoebox tokoïtes) alors que vous, c’est en général logé gratis et poudre de mie de pain à foison, ce qui vous empêche de grossir et donc d’être cuisiné en ces temps terribles de faim de tout. Peut-être est-ce pour cette raison que les vendeurs d’aquariums ont décidé de décupler le volume de vos logis transitoires. En vous nourrissant ad minima vous prendrez du poids et de l’ampleur. Alors hop ! À la casserole les petits carassins dorés, et autres cyprinidés. Mais ceux qui auront tendance à vous mettre dans une poêle doivent savoir qu’il ne faut pas vous conserver dans un bol, tout comme les sardines ou les maquereaux qui ne gardent leur saveur que dans des boîtes en fer blanc (bien que les maquereaux préfèrent les boîtes de nuit et le vin blanc pour conserver leurs privilèges). Sans parler des rollmops et des harengs fumés. Bon, excusez-moi, je ne voulais pas me moquer, petits ides.

Le verre qui vous cerne me dit-on abîme vos yeux, qui deviennent globuleux et aveugles. C’est triste. Cependant, sachez qu’il se passe dans le monde des choses tout aussi effroyables que la situation dans laquelle vous êtes, mais cela n’empêche pas l’empathie que vous m’inspirez. C’est donc avec détermination que je lance une pétition, avec ce slogan qui se suffit à lui-même : « libérez les poissons rouges ! »J’attends les signatures du monde entier, et tant pis si ma démarche tombe à l’eau, au moins aurais-je essayé. Mais attention ! Ne libérez que les poissons rouges, pas les exocets (missiles) ni les barracudas (sous-marins) ni les maquereaux et les requins ni les piranhas (véhicules blindés suisses) ni les baleines (parapluies nucléaires), non et non, seuls les petits carassins sont concernés.

Bon, qu’en penses-tu Bubulle ?

Pas de réponse ? OK, je fais chauffer la poêle, tu tiendras compagnie aux deux rougets achetés au marché, à Lille. Les harengs, c’est à Dunkerque, mais pas avant mardi gras.

Allez, adieu Bubulle, je te décoince !

23 01 2022

AK

6 commentaires sur “A Bubulle et aux poissons qui voient rouge

    • J’apprécie ton courage (de te réabonner en ne te désabandonnant plus). Ça me fait plaisir de te savoir dans les parages, tel un passereau (ou plutôt un rossignol) picorant les boulettes de friandises accrochées aux branches du jardin de mon petit pays !
      Bon dimanche Maëstro !

      J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :