Mourir d’indifférence dans la capitale d’un « grand » pays.

Que dire de plus ?

Extrait de l’article :
Le photographe René Robert, connu pour ses clichés de flamenco, est décédé à l’âge de 84 ans après une chute dans une rue de Paris. Il est resté allongé pendant 9 heures sans qu’aucun passant ne daigne l’aider.

C’est un drame de l’indifférence qui règne souvent dans les grandes villes. Dans la nuit du mercredi 19 janvier, le photographe René Robert, âgé de 84 ans, a trouvé la mort après une chute sur un trottoir parisien, au niveau de la rue de Turbigo. Retrouvé en hypothermie extrême, sa mort aurait pu être évitée. Les raisons de sa chute ne sont pas connues. « A-t-il trébuché ? A-t-il fait un malaise ? On ne sait pas », a expliqué le journaliste Michel Mompontet, ami du célèbre photographe, sur France info.

Les secours prévenus par un SDF

Vers 21 h, René Robert était sorti se balader dans les rues de la capitale après avoir dîné au restaurant. Incapable de se relever après une chute, « il est resté cloué au sol dans le froid neuf heures durant », a détaillé Michel Mompontet sur son compte Twitter. C’est un sans-abri, intrigué de voir le corps du vieil homme à même le sol, qui a « fait preuve d’humanité » et appelé les secours… Malheureusement trop tard. « Quand les pompiers sont arrivés, il devait être 6 h 30 du matin. Amené à l’hôpital Cochin en hypothermie extrême, il n’a pas pu être ranimé », a précisé Michel Mompontet sur l’antenne de nos confrères.

La suite de l’article ici :la Dépêche du Midi

9 commentaires sur “Mourir d’indifférence dans la capitale d’un « grand » pays.

    • Quelle société ? La question peut se poser, mais qui la posera, et où? Dans les placards de la morale, entre les draps des promesses jamais tenues, certainement pas sur une table, car elle serait dévorée par les vendeurs de baguettes à 29 centimes et leurs complices. Au fait, c’est quand les élections ?
      Bonne soirée Maëstro !

      Aimé par 1 personne

  1. C’est en toute chose pareil depuis quelques années, tout le monde se fiche de tout ! je m’en étais aperçue dans mon travail d’AS, nous n’avions plus de patients, mais des « clients » !!! Les temps impartis avaient diminués comme peau de chagrin. J’en aurais à raconter, mais je préfère ne plus y songer…
    Cette histoire est minable, triste, effrayante ! J’ai honte pour mes semblables. Les mentalités partent en sucette. Quel monde, mon dieu, quel monde avons-nous généré !

    Aimé par 1 personne

    • Au niveau « indifférence », une telle situation ne se produirait pas dans les petits bourgs et villages. Dans les villes moyennes, c’est déjà plus compliqué (quand on oublie les gens qui ne sortent pas ou si peu de chez eux). Dans les grandes villes de toute façon les gens évitent de regarder ses congénères…Un regard peut être « mal placé », alors la violence vient très vite pour n’importe quel motif !

      Aimé par 2 personnes

      • Mais d’un homme à même le sol, il me semble naturel de s’en approcher… Tu as raison, là où la vie est encore « naturelle » ça n’arriverait pas.

        Aimé par 1 personne

  2. C’est une honte pour nous tous, et le mot est faible. L’indifférence est un mal qui se développe au fil des années, et rien ne semble pouvoir l’arrêter… Malheureusement

    Aimé par 1 personne

      • Ce n’est pas forcément une question de milieu mais bien de manque d’humanisme, de solidarité, de fraternité, de culture, d’émotions, d’empathie… Cela fait déjà quelques décennies que l’individu est devenu roi.

        Aimé par 2 personnes

      • Il ne faut pas être défaitiste (enfin, tant qu’on peut l’éviter!) . Une bonne part de l’Humanité participe encore à une évolution saine de la société. Mais bien sûr, si la réalité paraît toute autre, cela n’enlève rien à ceux et celles qui assument leurs droits et leurs devoirs.
        Bonne soirée à toi, maître Ibonoco !😉

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :