J’suis décadent, j’aime les déconneurs !

Aujourd’hui, tant pis pour mon breton favori, il fait grand beau dans mon petit pays et je me nettoie la cervelle en sortant de notre triste monde avec quelques musiciens qui me font chanter et danser, rire, aussi ringards puissent-ils paraître inaudibles aux oreilles des sourds ! Alors, en avant les musiques!

d’abord, les gentils foldingues anglais :

Puis une dose de Morena, à mélanger dans le cocktail :

Avec une petite note de Gotainer, ça suffira pour ce soir !

Eh miaou !

8 commentaires sur “J’suis décadent, j’aime les déconneurs !

  1. Excellents choix musicaux dans cet article. Si tu en regardais, tu verrais que dans mes fameux dramas, il n’y a pas de langue de bois pour tout ce qui est du domaine du corps alors même que les Coréens ne s’approchent d’autrui qu’avec précaution et cérémonial complexe… Tout ceci pour dire qu’on peut se lâcher parfois car tout est choix de timing et de termes. Qui n’est pas content passe son chemin. Moi j’ai tout écouté avec plaisir, ici. Mais j’avoue être assez prude, ce qui m’empêche de cliquer sur j’aime dans certains de tes délires. Bonne soirée !

    Aimé par 1 personne

    • « Tout ceci pour dire qu’on peut se lâcher parfois car tout est choix de timing et de termes »

      Là-dessus, je reste un peu dubitatif.
      Dans les 3 morceaux de cet article, il n’y a pas de mots disons « désobligeants » ou « grossiers » (mais je ne parle pas anglais). De fait, je ne comprends pas dans ton commentaire la phrase  » Mais j’avoue être assez prude », Ceci dit, dans mes écrits parfois (et pourquoi ne le ferais-je pas, sinon par auto-censure?) je peux placer des mots qui paraissent inconvenants pour certains. Ils ne sont que la réalité du monde qui nous entoure, et dire que des haut-placés sont dégueulasses est d’un certain côté rattacher à mon propos la chanson de Gotainer, ‘un chat, un chat ».
      Mais tant que le soleil brille, nos idées dansent !

      Aimé par 1 personne

      • Mais je ne critiquais pas ! Je développais le titre et le thème de l’article. Oui les vidéos n’ont pas abusé de la liberté annoncée par le titre. Si, si, je suis très prude et le langage fleuri de mon époux ancien militaire me choquera toujours. Mais j’ai rappelé qu’on n’a qu’à passer si appeler un chat un chat ne nous convient pas… Or, je reviens toujours chez toi! Mes propos ont dansé le jerk. Tiens, je valse maintenant… Bonne soirée !

        Aimé par 1 personne

      • Mon père était militaire de carrière. Et je connais, depuis que je suis gamin, des chansons et des anecdotes qui me feraient passer pour un type d’extrême droite si je les chantais place Jeanne d’Arc, à Paris. Mais parfois je trouve un peu d’amusement dans les chansons d’entre deux guerres (par exemple « la fille du bédouin ») qui sont vraiment moralement dégoûtantes, sauf à l’époque des colonies…
        Bonne soirée !

        J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :