Épiphanie, et puis Fanny ! (belote-moi, chérie)

Musarder dans les fruits du hasard

Tels Melchior, Gaspard ou Balthazar

Un cadeau à trouver avant qu’il soit trop tard

Pour l’élu qui va pourrir nos vies,ce moutard,

Quand règne le frimas sur les grands boulevards

D’un monde de haines et de feux d’artifices

Qui parcourent les horizons perdus

Le coût du savoir-vivre sur les bourdes

Magistrales des colonies, les fredaines

Que les peuples avalaient, à demi-nus,

Sanglés de drapeaux puis morts sans patrie,

Et rien ne changera malgré Antoine Blondin

Les fruits du Congo ne coulent plus

Dans l’encrier des rêves. Il faut partir

Car la vie se dissout dans le grandiose nulle part

Musarder dans les fruits du hasard

C’est braver le danger dans les bras de Boby

Quand les poires sèchent sur la poitrine des femmes

Mais Melchior, Gaspard et Balthazar

Un cadeau à trouver avant qu’il soit trop tard

Des seins en encensoirs, des clystères à laver les cervelles,

Des poils de rédemption pour nos outrages passés

Et le cul du curé qui voudrait tant se marier

Mais le fils est mort en croix et le deuil est de siècles

Foies gras et farandoles d’amuse-gueules, menues pièces

Jetées aux mendiants, brillantes médailles de boue

Que s’arrachent en chantant les condamnés à tort

Dans l’encrier des trêves noires restent les plumes

La pie ne jacasse plus et le nouveau-né pleure

De ses larmes chaudes entre paille et poutre sait-il déjà

Qu’un ou deux millénaires verront périr les hommes

Naître pour mieux mourir et plus tard n’être rien

Alors Melchior, Gaspard et Balthazar

Cessèrent leur quête de cadeaux à offrir au nouveau né

Et quand vint l’aube nouvelle, le bruit des fusils

Claqua contre le mur où le soleil se levait en paix.

05 01 2023

AK

3 commentaires sur “Épiphanie, et puis Fanny ! (belote-moi, chérie)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :