Le dernier jus d’une poire un soir au clair de lune.

Quand le fruit est trop mûr laisse-le pourrir.

L’homme était hors de lui et fit sauter les gonds

De la porte d’entrée. Il n’avait qu’une envie, aller

Voir ailleurs s’il y était. Et c’est ainsi qu’on le trouva

Au pied d’un mur dans la position du poirier

Les jambes vers le ciel, la tête dans la poussière

Il chantait à tue-tête tout en faisant l’autruche

Ô épaisses lumières qui portent ma faiblesse

Dans cette nuit sans fin, sans appétit de vivre,

Je ne suis plus que l’autre, ma chair s’est dissoute

Et lui vagabonde partout où rôdent les rumeurs

Aller voir ailleurs si j’y suis et me perdre sans bruit

Les jambes vers le ciel froid, dans les fleurs de givre,

Chanter les derniers mots que seuls les murs écoutent

Quand le fruit est trop mûr, laisse-le pourrir.

L’homme était hors de lui et je l’ai vu s’asseoir

A l’ombre d’un cyprès, sur le marbre glacial,

Tout d’abord j’ai pensé que c’était mon père

Mais en fait c’était moi qui faisait le poirier

Le nez reniflant les cendres d’un quelconque passé

Ô épaisses lumières qui portent ma fatigue

Sous cette pleine lune que découpent les ombres

Spectre féroce, loup garou affamé de jeunesse

Rêvant d’un coq égorgé avant l’aube sublime

Quand le fruit est trop mûr, laisse-le pourrir.

Je ne suis plus que l’autre, ma chair s’est dissoute

Je vagabonde dans le marc de café des jardins

Nourrissant les lombrics et les poissons d’eau douce

Pécheur à la ligne qui, le long des rivières

Regarde passer sa vie à l’ombre d’un vieux chêne

Puis, jambes vers le ciel, plonge et se noie

Dans l’illusion perfide de n’être qu’une chose :

Une poire talée pourrissant gentiment. au pied d’un mur en ruine.

27 02 2021

AK

Note : l’ image d’illustration représente bien une poire : c’est ma pomme (ressemblant, non?)

4 commentaires sur “Le dernier jus d’une poire un soir au clair de lune.

    • Pour la poire :
      Quand le modèle de la Renault 14 est sortie , il y avait de grandes affiches dans le métro, exposant la bagnole (dont on vantait la forme en poire).
      Wikipédia : »En 1977, dans l’espoir de relancer les ventes, une campagne de publicité créée par Publicis associe la forme de la Renault 14 à celle d’une poire. Cette publicité semble avoir largement desservi la Renault 14 et subsiste dans les annales de la communication comme un modèle de publicité complètement ratée qui fit sensiblement chuter les ventes, à l’exact opposé de son objectif (« Non merci, je ne suis pas une poire »)

      J’en ai eu une, que des emmerdes, elle est restée plusieurs années dans la cour de l’entreprise toulousaine où je travaillais (j’avais un véhicule de fonction), Jusqu’à ce qu’un ouvrier la reprenne (gratos) pour les pièces détachées
      Tout ça pour « la question ressemblance » !
      Pour être plus sérieux je ne veux pas exposer ma fiole sur quelque site que ce soit; je tiens à un certain anonymat, même s’il est très relatif. Trop de cons un peu partout, disons…

      PS: Simonu est une très belle découverte!

      Aimé par 1 personne

      • Pareil pour la mienne, de fiole!
        Ouais, Simonu, t’as vu il faut fouiller un peu, il y a de belles pépites. C’est Dominique qui me l’a fait découvrir.

        Aimé par 1 personne

      • Entre Salgrenn et Simonu (et Maëstro pour la musique), il y a matière à aimer (presque) tout ce qui vient de Suisse. Mais si Dominique arrive aux portes du Vatican, elle gardera peut-être ses découvertes secrètes pour elle, en épousant le pape !
        sic transit gloria mundi !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :