les chanteuses ringardes mais rigolotes : Cléo, « les fauves » (1966)

imgp1035

Amusant :

 

Patachon en est mort de rire !

cochon(s) qui s’en dédi(en)t !

imgp0379

Cet article paru ce matin dans Sud-Ouest nous a bien amusé, Chinette et moi !

A moins que ce soit un attentat de l’extrême droite, qui sera revendiqué par Charles Martell (le Cognac):

http://www.sudouest.fr/2017/02/15/accident-de-poids-lourd-dans-les-landes-pres-de-200-cochons-dans-la-nature-3199523-3517.php

 

les petits textes de Chinou parus ailleurs

IMGP8344

les biographies saltimbanques (à lire le dimanche) : AK, Londres, 1998.

Un peu de lecture et de bien belles images n’est’il pas ?

les inconnus : Jésus II

imgp0444

vraiment marrant pour un dimanche pluvieux !

 

Près de chez nous il y a 365 montagnes…

imgp1023

Ce n’est pas moi qui le dit. Pourtant, j’aurais bien voulu que se fût moi. Mais cela s’est passé sous la lune (et de nombreuses étoiles), avec les 365 chats des villages environnants qui ont écouté les autres parler, chanter, danser, élaborer une stratégie pour traverser les Pyrénées, si jamais la french sister de Donald T. venait au pouvoir. Ils disaient que les chiens flaireraient leurs traces, il leur faudrait traverser dans la neige, effacer leurs marques, et surtout ne pas faire confiance aux passeurs, tel que l’Histoire l’a maintes fois racontée lors de la guerre d’Espagne (1936) aux enfants des républicains rescapés de la guerre civile, aux portugais des années 70, qui fuyaient Salazar et les guerres  coloniales (Angola, Mozambique…).

Comme dit le proverbe : « les chats ne font pas des chiens », et 6000 nazis italiens ne font pas l’Europe.

Comme nous étions tous (les animaux et nous, les humains) en plein hiver, que le soleil brillait, nous nous sommes installés dans le jardin, nous avons mis un peu de musique, un cha cha cha, et nous avons regardé l’ombre faire le tour des arbres en regardant les montagnes et les arbres qui réjouissaient nos yeux.

Patachon, Rouquinou et Grassouillette font du tourisme

chts-collage

Bien installés sur leur table tournante, les trois minous se sont payé un petit voyage (Biarritz, Berlin, Bilbao) pendant que Chinette et Chinou maniaient les ciseaux , l’une pour les costumes du prochain spectacle de théâtre enfants, l’autre pour ne pas trop se tourner les pouces…

(cliquez pour agrandir les images !)

L’ Hamon naît : Mélenchon ne paiera pas le café, mais qui offrira le pourboire?

IMGP5430

Série : Etonnez-moi Benoît !

Voici tombée par hasard une tirade qui instruit par l’élégance des termes une vérité qui se tient toujours masquée. Derrière la pollution des masques (politiques), les fake news de the Holly Duck Yankee, notre liberté d’expression est acquise au genre humain. Je vous parlerai du bouquin de Mabanckou (« le monde est mon langage ») quand je l’aurai lu (compter 354 jours, à raison d’une page/jour, car les chats qui, d’habitude, tournent les pages, sont en griffes contre moi, enfin, contre Chinette, qui les met dehors quand il fait 3° la nuit !)

 

Avec l’accord des minous (pour dormir à la belle étoile à 5° Celsius), le problème devrait vite se régler ! (il fait 15° en journée en ce moment)

Like a stupidity !

IMGP2751

Hier soir, allongé dans le lit, cette phrase m’est remontée jusqu’au cerveau qui, à cette heure-là, n’est plus bon à rien. De longues minutes de recherche mentale ont été nécessaires pour en retrouver l’origine. Alors, fulgurance !

Docteur Feelgood, 1974 !

 

Mais ensuite j’ai appuyé ma belle jeunesse (enfuie sur les territoires délicieux de ma Chinette, comme dans un bouquin de Cormac Mac Carthy -la trilogie-) sur l’épisode suivant de You Tube : « Down By The Jetty« . (1975). J’avais 20 ans, maintenant je suis devenu un vieux con : LIKE A STUPIDITY !

Et puis j’ai dérapé ! (à cause d’Alain Mabanckou et de son thriller « Tais-toi et meurs » (‘en collection poche) :

Des prix bien mérités !

irlande

Relayé par la Presse nationale et régionale, le Grand Prix 2016 du « menteur en politique est décerné à …

http://www.liberation.fr/desintox/2017/01/19/robert-menard-remporte-le-grand-prix-2016-du-menteur-en-politique_1542391

 

Facéties automnales…

plan froid pour les minous : le 115 MIAOU saturé (comme d’hab) !

imgp0968

L’Hiver est là, avec sa pelisse de général. Pauvres minous abandonnés, à la rue !

 

 

Les minous se heurtent aux portes closes :

 

Heureusement, il y a le refuge de Chinette et Chinou !

%d blogueurs aiment cette page :