Cerbère, entre chien de mer et Rayon Vert

Glané ce jour dans le supplément du Monde (« M »), ce bâtiment emblématique de cette ville moche à la frontière franco-catalane. Cerbère fut un lieu de transit ferroviaire très important au début du XXème siècle. Je me souviens d’avoir vu cette bâtisse en passant il y a vingt ans pour aller à Barcelone, métropole aujourd’hui en deuil, comme nous le sommes, Chinette et moi, face à la barbarie, cette guerre civile meurtrière et lâche.

« Cerbère connaît un demi-siècle de prospérité à partir de cette date. Toutes ses activités tournent autour du train et de la frontière avec son transit de marchandises et des personnes.

Au début du xxe siècle, les trains espagnols qui franchissent la frontière à Cerbère doivent être déchargés et leurs marchandises transbordées dans des wagons « français » : la différence d’écartement des railsentre la France et l’Espagne ne permet pas aux mêmes trains de circuler dans les deux pays. Pour le transbordement des oranges, travail délicat, ce sont en majorité des femmes qui sont embauchées. Mal payées pour un travail pénible, elles se mettent en grève en 1906 alors qu’on leur refuse une augmentation de 25 %. C’est le premier mouvement de grève exclusivement féminin de l’histoire. Il dure presque un an.

Le 26 mai 1938, dans le cadre de la guerre civile espagnole, Cerbère est bombardée par un bimoteur identifié comme un Dornier Do J. Il y eut plusieurs blessés10. » (Wikipédia)

le Belvedère du Rayon Vert

http://pyreneescatalanes.free.fr/Villages/Cerbere.php

 

Photo illustration : funiculaire, Pau

15 août, 25000 personnes à Lourdes, très beaucoup trop de monde, donc c’est zizique maison

Suite à l’excellent clip du ciel de Leyenda, « down by the riverside », je suis allé chercher le bon Docteur Feelgood et son album « down by the jetty« .  Mais, au passage, j’ai glané ce morceau, assez rigolo pour son côté vintage , avec Roger Daltrey, des Who:

Soudaine pénurie de pizzas aux Etats-Unis, baisse de 30% de l’obésité nationale constatée en Arkansas

Comme vous pourrez le lire dans cet article, un grand malheur frappe les EU, notamment l’Arkansas :

http://www.tntv.pf/Video-Aux-Etats-Unis-des-pizzas-bloquent-l-autoroute_a20515.html

Il semblerait, d’après les premiers éléments de l’enquête, que le syndicat des Anchois, rejoint par celui de la Sauce Tomate, soient à l’origine du désastre alimentaire : on a effectivement retrouvé dans les gencives du conducteur quelques grammes de pâte à pain issues des plaines du Texas imbibées de sauce Tabasco et de Frank’s RedHot.

De quoi faire grincer des dents un canard nommé Donald T : le feu et la colère!

http://www.huffingtonpost.fr/2017/08/09/le-feu-et-la-colere-donald-trump-aurait-totalement-improvise_a_23072752/

 

Dessin et peinture : Chinette

le street art (Space Invaders) et les tristes coquins

Comme l’indique l’article joint  (voir le lien), la ville de Paris va porter plainte suite au vol de différents petits extra-terrestres en carrelage fixés sur les murs de la ville depuis plus de quinze ans. Il faut dire que depuis, et ce n’est pas un cas unique, les streets artistes ont acquis une certaine gloire et sont exposés dans les galeries, ce qui peut apparaître comme une reconnaissance souvent justifiée.

Découvrir un petit monstre à l’angle d’une rue est devenu pour moi un jeu (j’en ai repéré un peu partout, Pau Prague Londres Paris…, au fil du temps et de mes petits voyages en Europe. Tous ont été photographiés, pour ma collection (au rabais !). Il en va de même pour « le chat », que je shoote quand il me surprend au détour d’un mur. Ce sont des plaisirs de gamin qui ne dérangent personne, mais que des imbéciles volent pour les revendre : autant en fabriquer soi-même, de plus créatifs.

Le site de Space Invaders: http://www.space-invaders.com/home/

 

Comment, comment? Le petit Karouge n’a rien à se mettre sous la dent?

Pas tout à fait.  Je voulais mettre en exergue un djeun (26 ans) dont je n’avais jamais entendu parler avant de regarder France Infos : Jérôme Jarre. Ce gars a permis de récolter quelques millions d’euros pour l’aide humanitaire en Somalie, où la famine sévit. Epatant ! Maintenant, après avoir tourniqué sur le Net, je reste un peu dubitatif quant à l’impact réel de son action. Mais c’est à chacun d’en juger l’opportunité et le fond.

http://www.slate.fr/story/142049/jerome-jarre-somalie-marketing-innocence

http://www.francetvinfo.fr/internet/reseaux-sociaux/video-jerome-jarre-le-youtubeur-de-l-humanitaire-au-secours-de-la-somalie_2175591.html

Ensuite, bien plus proche de Chinette et donc de moi, j’ai surpris Ludwig Van planqué dans un pommier, au fond du jardin :

J’ai fait celui qui n’avait rien remarqué, mais le soir j’ai demandé à Chinette si cet histrion n’avait rien à se mettre sous l’Adam.

Pour la partie basse du portrait, m’a-t-elle répondu, tu pourrais servir de modèle. Sans culotte mais avec bonnet phrygien sur ton crâne chauve.

Et le petit Karouge, pendant ce temps ? Eh bien, il se promène pas loin et va dire des bêtises sur ses sites favoris, sale gosse !

 

La blagounette du jour

Détournée du magazine favori de Chinette, « Prima » (numéro aout 2017). Par ailleurs, j’ai pas mal martyrisé d’autres pages, dont une qui m’a bien amusée:

dans la rubrique « mes aliments aphrodisiaques »;

 

Mais ces magazines farcis de pubs sont un vrai terrain pour détournements d’images et de pubs ! Il suffit d’y ajouter un petit coup de crayon !

Parachutage sans parapluie d’une baleine à Paris

Jacques Prévert (et Kosma) aurai(en)t apprécié ! Captain Boomer, encore des belges !

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/07/21/01016-20170721ARTFIG00107–paris-une-baleine-echouee-sur-les-bords-de-seine.php

 

Intelligence et/ou déprime artificielle ?

Voici un article qui en dit long sur le monde qui se prépare ! Pour l’instant, ce n’est pas grave, un robot par ci un robot par là . Attention cependant : quand les robots utiliseront leurs rayons laser à des fins criminelles il faudra se balader bien blindés dans les allées des hypermarchés !

https://fr.metrotime.be/2017/07/19/must-read/robot-se-suicide-se-jetant-fontaine-dun-centre-commercial/

un petit bonheur dominical…

Suite à une discussion avec une frangine de Chinou, où il était question d’un genre de méthode pour se défendre contre les cons .

Saint Thomas l’a dit quand il l’a vu : Monsanto n’est pas un saint

Si l’on en croit ce témoignage photographique de Matthieu Asselin (je me méfie de toutes les infos qui paraissent dans la Presse mais là je suis prêt à le croire vraiment), Monsanto serait bel et bien démoniaque. Et ça ne date pas d’hier, ni d’avant hier…

http://www.sudouest.fr/2017/07/15/la-terrifiante-enquete-photographique-sur-les-ravages-de-monsanto-dans-le-monde-3621103-706.php

%d blogueurs aiment cette page :