Trouvez l’intrus (tout en écoutant la radio)

IMGP0114

Trouvez l’intrus :

Ecoutez la radio (ça dure 50 minutes mais c’est magnifiquement raconté par Guillaume Gallienne, sur Dany Laferrière):

https://www.franceinter.fr/emissions/ca-peut-pas-faire-de-mal/ca-peut-pas-faire-de-mal-20-aout-2016

Regardez ensuite distraitement ces images, afin que Chinette et moi puissions partir une grosse semaine en vacances…sans se faire remarquer.

A bientôt !

attention ! une brosse à chaussures peut en cacher une autre !

photo 12 08 16 en fin de mâtinée

Je pensais trouver chez Vialatte un petit texte bien tourné évoquant ce satané hérisson (réputé plein de puces, croqueur invétéré de limaces et coureur noctambule -environ 6 kms par nuit-), mais le bel Alexandre n’a pas été bavard. Du coup, j’ai recopié un texte de cet « écrivain notoirement méconnu », comme il s’est lui-même décrit.

Un vrai régal :

 »

Chronique de l’ineffable (extrait), Alexandre Vialatte

La science ne cesse de s’enrichir par des mensurations précises. On a enfin déterminé la vitesse moyenne de l’escargot : elle est de 1,609 mètre à l’heure (parfois même de 1,610). On voit par là qu’elle est bien inférieure à celle de l’aigle, de la carpe et du Chinois de la Chine du Nord. Mais l’escargot peut également aller moins vite. En revanche, il ne recule jamais. Ce qui l’apparente au chasseur alpin.Quant à la Terre, qu’on a cru longtemps plate, puis sphérique, puis faite comme une poire, il paraît établi maintenant qu’elle a le contour de la pomme de terre nouvelle. Et ce contour ne cesse de changer. Il y a les continents qui glissent, les îles qui vont à la dérive, les archipels qui poussent, les régions qui s’enfoncent. L’Everest a grandi de soixante mètres en une nuit à la suite d’un tremblement de terre, et le Spitzberg, on vient de l’apprendre, crît de deux mètres tous les mille ans, depuis huit mille ans ; pour en être plus sûr, le docteur Olsson a planté un bâton dans le sol : on verra bien quand il disparaîtra.

Résumons-nous, la terre palpite, le Spitzberg dévore des bâtons ; si Vercingétorix y était né par malheur il serait aujourd’hui complètement englouti. Avec son cheval. Pour éviter ces inconvénients nos ancêtres de l’époque lacustre bâtissaient leurs maisons sur de hauts pilotis.

Alexandre Vialatte

26 juin 1962

(« chroniques des choses grandes et magnifiques » morceaux choisis éditions Hors Collection mai 2003)

JIM (Jazz In Marciac 2016) : coups de show bien chauds pour amateurs

l'indispensable attribut du festivalier

Sur You Tube les vidéos extraites des concerts de cette année (très bon son, image nickel). Pour faire plaisir à Chinette, j’ai choisi Roberto Fonséca, et pour moi la sensualité débordante de Cyrille Aimée, le tout agrémenté de quelques images prises sur place, en milieu d’après-midi…

 

 

 

un tour à Bagnères de Bigorre (accompagnés par Boby et Anne)

IMGP0095

Ville thermale au pied des Pyrénées (Hautes Pyrénées) vivante et agréable (ne figurent pas les thermes, le casino etc déjà photographiés vingt fois…jusqu’à la prochaine)

 

 

 

Un extra-terrestre et ses petits copains (test nouvel appareil photo!)

Attention ! elle va vous réduire en poussière (bleue, mais on peut changer de couleur en magasin, avec le ticket de caisse)

Voici quelques petits animaux qui n’attendront pas de devenir grands !

je vous l’emballe ? (+ « le presse citron » de la « minute vieille » (ARTE), savoureux!)

IMGP8007

 

http://www.arte.tv/guide/fr/064469-012-A/la-minute-vieille

 

Rajout petit plus dégoté ce soir sur You Tube :

les squatters de la semaine

IMGP8003

« -Bon, va bosser pieds nus,  je garde tes chaussures en toute sécurité ! » dit le premier

« -Tu récupéreras tes espadrilles quand tu reviendras, on te les garde au chaud ! » dirent les deux autres.

« -mes petits minous, pour les croquettes vous irez les acheter vous-même ! » répondit Chinou

Puis, la canicule sévissant, il se mit à l’ombre, s’humecta d’un peu d’eau fraîche (mais pas trop), s’allongea dans le lit avec Chinette, et ensemble ils firent une longue sieste. Il y a toujours une bonne morale à trouver dans les histoires (de) bêtes !

Les terroristes nous cassent les noix, mais…

noix de la FDJ

…une noix, que voit-on  au fond d’une noix ? (les grands oubliés de la chanson)

 



Jacques Douai – « Une noix » (avec paroles)

Ajouter à

Partager

Plus
8 008 vues

Mise en ligne le 18 févr. 2012

La France d’autrefois – Créée en 1947 par Charles Trenet au « Tabou », elle fut immédiatement reprise par Jacques Douai.
PAROLES:
Une noix
Qu’y a-t-il à l’intérieur d’une noix ?
Qu’est-ce qu’on y voit ?
Quand elle est fermée
On y voit la nuit en rond
Et les plaines et les monts
Les rivières et les vallons
On y voit
Toute une armée
De soldats bardés de fer
Qui joyeux partent pour la guerre
Et fuyant l’orage des bois
On voit les chevaux du roi
Près de la rivière

Une noix
Qu’y a-t-il à l’intérieur d’une noix ?
Qu’est-ce qu’on y voit ?
Quand elle est fermée
On y voit mille soleils
Tous à tes yeux bleus pareils
On y voit briller la mer
Et dans l’espace d’un éclair
Un voilier noir
Qui chavire
On y voit des écoliers
Qui dévorent leurs tabliers
Des abbés à bicyclette
Le Quatorze Juillet en fête
Et ta robe au vent du soir
On y voit des reposoirs
Qui s’apprêtent

Une noix
Qu’y a-t-il à l’intérieur d’une noix ?
Qu’est-ce qu’on y voit ?
Quand elle est ouverte
On n’a pas le temps d’y voir
On la croque et puis bonsoir
On n’a pas le temps d’y voir
On la croque et puis bonsoir
Les découvertes.

  • Catégorie

  • Licence

    • Licence YouTube standard

Courage aux humains  qui luttent pour la vie, l’entr’aide et la solidarité entre les peuples !

le squatter du dimanche !

IMGP7949

Amusante photo prise ce jour à la maison:

Bruno Catalano, sculpteur

_IGP2358

C’est assez magique, les crocodiles de l’Art en ont mangé un morceau mais ses sculptures sont plus vivantes que jamais !

http://brunocatalano.com/sculpture-bronze/sculpture-en-bronze-bruno-catalano.php?galerie=1

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 40 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :