Mardi 23 février : Saint Lazare (reste couché, tout est fermé)

Je suis un nain variant

Gravitant dans les logorrhées

Des plateaux télé,

Dans ces spectacles de variété

Où règne la parole, les discours

Qui contrarient les fées, mélangent les faits

Et ont pour effet de ne plus rien comprendre

De ce monde global qui avance et recule

Comme un virus international,

Bien planté dans l’anus

Quand atterrit sur Mars

Un robot, lorgnant l’ espace découvert

Sur lequel de petits hommes verts

Auraient vécu jadis comme nous aujourd’hui.

Sur la planète bleue

La misère le sang les guerres, et les dictateurs

Qui comme des pieuvres

Cherchent un vaccin qui fera leur bonheur

Entre Cosmos et les étoiles des palaces de Saint Moritz

Dans leurs navettes spéciales, jouir loin du malheur

Des crève-la-faim et leurs pieds nus

Pendant qu’au soleil cru les peuples divisés

S’arrachent les derniers grains de blé.

Je suis un nain variant

Gravitant dans les logorrhées

Des spécialistes en virologie, des algorithmes

Des études qui disent que (tra la la lalère)

Tout va bien on maîtrise l »épidémie

Restez cloîtrés et dans vos monastères

Dieu sauvera les derniers survivants, alors priez

Et agenouillez-vous aux prêches des nouveaux curés

Fin de journée ciel magnifique

Crépuscule divin et pourtant

L’heure du couvre-feu trépasse les couleurs

Tu vieillis dans ton coin

Comme un connard plein de Bitcoins

Qui n’y connaît rien que coin coin

Qui ne parle pas globish, monnaie de singes

Paraît il mais dans les champs les plus fertiles

Jamais les paysans ne récupèrent leurs chants

Ils les vendent à qui mieux-mieux

Comme les autres ils seront les derniers

A se faire vacciner , croiront que leurs enfants

Sur Mars iront récolter le blé et les étoiles

Des grands cuisiniers de l’espace

Recettes récolées sur de petits livrets

Que de mornes princes aux doigts agiles

Ces nains variants décérébrés

Taperont sur un clavier

Avant de mourir nus, tout en piquant du nez.

23 02 2021

AK

https://www.courrierinternational.com/article/suisse-saint-moritz-exil-dore-pour-clients-fortunes

https://www.letemps.ch/suisse/skier-noel-lobstination-suisse-horrifie-presse-europeenne

3 commentaires sur “Mardi 23 février : Saint Lazare (reste couché, tout est fermé)

  1. Je regarde aussi le triste spectacle de ce monde qui part en sucette pour toutes les raisons que tu évoques ds ton texte. Le spectacle au mieux m’ennuie, au pire il me dégoûte et entre les deux il m’afflige… J’en ai les ailes coupées !

    Aimé par 2 personnes

    • J’espère que la prochaine (époque) se lèvera vite et du bon pied. Il y en a marre quelque part (gare saint Lazare) de survivre couchés. Quand on voit la jeunesse estudiantine qui crève la dalle et les riches qui se la pètent comme d’hab, et que l’on est coincés après dix huit heures sans pouvoir faire deux cents mètres hors de chez soi pour photographier le coucher de soleil, entre autres choses de la vie, je comprends que le moral commence à avoir pas mal de plomb dans les ailes du désir…
      Bonne journée Maëstro !

      Aimé par 2 personnes

Répondre à Dominique Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :