Les yeux, en fait, sont au fond des lunettes

Lionel avait perdu ce temps qui lui était précieux

Dans cette mare, à bout. Il cherchait l’endroit

Où étaient tombés ses yeux quand il avait trébuché

Lorsque, cheminant vers midi le long du splendide canal

Un bigleux par le reflet du verre trouva les lunettes

Sur le chemin de halage qu’avait suivi Lionel.

Un seul problème : le découvreur avait marché dessus

Mais la monture ressemblait à celle d’origine

Seuls les verres étaient brisés et la facture , ô pauvre !

Dit Lionel, est plus importante que la prunelle de mes yeux.

Le quidam du chemin de halage, un vieil homme,

Lui proposa de mentir, disant que ses lunettes

S’étaient brisées dans les toilettes, ou sur l’évier

De sa chaumière, arguant du fait que veuf

Ouvrier maçon et locataire, presque retraité

Il était désormais incapable d’y faire le ménage.

Lionel chercha alors un vitrier expérimenté

Dont sept ans de malheurs conjugaux

Avaient fait la réputation, voire la renommée,

De cent couples brisés par les aléas de la vie

Dont il avait recollé les morceaux, les carafes en cristal,

Jusqu’aux armoires à glace, les disputes insensées,

Tous les éclats de voix et ces bris de verres

Par ses mains habiles furent, dit t-il, réconciliées.

Mais Lionel, qui en semaine maniait la truelle

Sur les chantiers n’avait pour pauvre mutuelle

Que ses mains caleuses et ses prunelles grises

Le bigleux sur le chemin de halage avait disparu

Pas même le temps de le remercier, pensa Lionel,

Alors il repensa aux toilettes de chantier

Où pissaient et chiaient les ouvriers, un genre

De mare à boues réservée aux esclaves pudiques

Et, à califourchon sur le siège à la turque,

Il se souvint qu’un jour, gamin,au bout du palier

Il avait découvert ce qu’était le monde qui l’attendait.

29 10 2022

AK

Un commentaire sur “Les yeux, en fait, sont au fond des lunettes

Répondre à levieuxsingequisoliloque Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :