Catégorie : petits textes parus ailleurs (ouf!)

un retour en train (le temps d’une grève)

Jusque là tout allait bien. Le train n’avait qu’un retard de dix minutes et les voix synthétiques du haut parleur étaient branchées sur une unique ritournelle, numéro du train provenance destination desserte des gares. Dix minutes plus tard, une nouvelle annonce indiqua un retard…

passage à la caisse

Je crois que j’ai commencé à perdre la boule quand j’ai vu cette rouquine coiffée d’un large béret bleu assise dans l’allée, juste en face du passage aux caisses de la moyenne surface où la middle class va dépenser ses trois ronds en produits…

votre horoscope 2020 (une exclusivité du Petit Karouge Illustré)

CAPRICORNE (22/12 au 20/01): Activités : cette année, les Capricorne seront gâtés : de nouvelles antennes leur pousseront, qui seront connectables directement sur le réseau 5G d’un opérateur internet bien cornu. Ainsi, ils seront directement joignables à toute heure du jour et de la…

les crêpes

J’avais la tête dans les nuages et Albertine les mains dans la farine. Après cinq années de mariage, je ne m’étonnais plus d’avoir des cheveux blancs sur le crâne, au sortir des siestes dominicales. L’inquiétude, au début de notre union, – nous nous étions…

Témoignages d’oiseaux

Témoignages d’oiseaux. Jamais je n’étais allé aussi loin dans la puissance, la réjouissance, le principe immortel des êtres vivants. Et comme un glas sonne à mes oreilles, j’entends: n’attendez rien! construisez une vie, semez dans les cœurs, les vagins, les anus, les étendues et…

Tandem

J’ai bien connu une femme qui avait un chien à deux têtes. Ce qui était amusant, c’est que la physionomie assez étrange de l’animal donnait l’impression, en le voyant passer dans la rue, qu’il faisait du tandem avec un congénère, tant les gueules étaient…

la vie des gens : Jeanjean (un repas dominical décisif)

La vie des gens: Jeanjean (un repas dominical décisif) Je me souviens très bien de ce dimanche. C’était un peu avant l’heure du déjeuner. Mon père lisait le journal, enfoncé dans un fauteuil en velours aux accoudoirs râpés, d’épaisses lunettes lui barrant le front….

par la porte étroite (un monde de chiens)

Ce qu’il faut, c’est la dimension. Belle comme un désastre, immense comme l’espace stellaire. Alors, par la porte étroite, le fascisme s’insinue. Limitations de vitesse, enlèvement des panneaux signalant les radars fixes, contrôles aux frontières danoises, intox musicale de la star académie yankee sous…

portable sans issue (insupportable)

Si un jour tu dois t’enfuir, poursuivi par des chiens ou des hommes, laisse en route ton portable. Fais le rouler dans la poussière farineuse pour effacer les traces de la femme qui t’appelle au secours. Que ce long cri audible par le minuscule…

la vie des gens qui n’intéressent personne : Fanzy et Emilio

La vie des gens : Fanzy et Emilio. Plus les autoroutes de l’Information se développent, plus les temps de parcours physiques s’allongent. De la plage d’un disque à celle de l’océan, un souvenir de galets et de galettes, dans un aller-retour à bord de…

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :