Les mardis de la poésie : Jean Roger Caussimon (1918-1985)

Les Filles Qui Font Pleurer

C’est l’histoire d’un gars qui allait
Qui allait souvent au cabaret
Qui tout au fond d’ la nuit scintille
Il allait boire et s’enivrer
Pour oublier les filles
Pour oublier les filles
Qui ne sont pas gentilles
Oui, pour les oublier
Les filles qui font pleurer !

Il y entra, un soir d’hiver
Il avait le cœur à l’envers
Au lieu de boire une camomille
Il but d’ l’alcool dénaturé
Pour oublier les filles
Pour oublier les filles
Qui ne sont pas gentilles
Oui, pour les oublier
Les filles qui font pleurer !

Au douzième coup de minuit
Il aperçut, tout près de lui
Assise dans l’ombre qui vacille
Une femme qu’il voulut aimer
Pour oublier les filles
Pour oublier les filles
Qui ne sont pas gentilles
Oui, pour les oublier
Les filles qui font pleurer !

Il lui dit « J’ai tant de chagrin !
J’ai marché seul sur les chemins
Et ma pauvre âme est en guenilles
Emmène-moi et j’oublierai
Et j’oublierai les filles
Et j’oublierai les filles
Qui ne sont pas gentilles
Oui, je les oublierai
Les filles qui font pleurer ! »

Dès lors, ensemble ils sont restés
Tout un printemps, tout un été
Tout le temps que le soleil brille
Puis, sans raison, il l’a quittée
Pour retrouver les filles
Pour retrouver les filles
Qui ne sont pas gentilles
Oui, pour les retrouver
Les filles qui font pleurer !

Y a des hommes qui préfèrent ainsi
Et l’inquiétude et le souci
Ils aiment mieux ça qu’ la vie d’ famille
S’ils pleurent, c’est qu’ils l’ont bien cherché
Ils ont cherché les filles
Ils ont cherché les filles
Qui ne sont pas gentilles
Ils les ont bien cherchées
Les filles qui font pleurer !

Paroles tirées du site : https://www.paroles.net/caussimon-jean-roger

Pour en savoir et apprécier plus sur Caussimon Jean Roger (France Culture)

4 commentaires sur “Les mardis de la poésie : Jean Roger Caussimon (1918-1985)

  1. Houlala, lala, lala. J’ai vu un opéra du monsieur il y a longtemps (Le nez) je suis encore traumatisée… ça hurlait sur toute la scène, ça courait partout et j’étais très mal assise.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :