Les mardis de la poésie : Pier Paolo Pasolini (1922-1975)

Extraits de poèmes tirés du site : https://www.babelio.com/auteur/Pier-Paolo-Pasolini

Je suis une force du Passé

Je suis une force du Passé
Tout mon amour va à la tradition
Je viens des ruines, des églises,
des retables d’autel, des villages
oubliés des Apennins et des Préalpes
où mes frères ont vécu.
J’erre sur la Tuscolana comme un fou,
sur l’Appia comme un chien sans maître.
Ou je regarde les crépuscules, les matins
sur Rome, sur la Ciociaria, sur le monde,
comme les premiers actes de la Posthistoire,
auxquels j’assiste par privilège d’état civil,
du bord extrême de quelque époque
ensevelie. Il est monstrueux celui
qui est né des entrailles d’une femme morte.
Et moi je rôde, fœtus adulte,
plus moderne que n’importe quel moderne
pour chercher des frères qui ne sont plus.

°°°°

Poèmes de jeunesse 

Je me lève avec les paupières en feu.
L’enfance blême sous la barbe
poussée pendant le sommeil, sous ma chair
amaigrie, se scrute avec la lumière
fondue dans mes yeux consumés.
Je finis ainsi dans le sombre incendie
d’une jeunesse détournée
de l’éternité; je me brûle ainsi, il est inutile
– si l’on y pense – d’être autrement, d’imposer
des limites au désordre : c’est ainsi que m’entraîne
toujours plus frustre, avec un visage desséché
dans son aspect d’enfance, vers un ordre calme
et fou, le poids de mes jours perdus
en de muettes heures de gaieté, en de muets
instants de terreur…

Pasolini, le poète assassiné, aurait eu 100 ans

Pier Paolo Pasolini, portrait datant de 1964. Photo DR/Wikicommons

Pier Paolo Pasolini aurait eu 100 ans le 5 mars. Demeure l’œuvre protéiforme de l’enfant terrible des lettres et du cinéma italiens, dont le meurtre jamais élucidé en 1975 continue de nourrir la légende.

Poète, écrivain, cinéaste, dramaturge, critique, acteur, journaliste, « PPP » a laissé un corpus profus, marqué par la recherche formelle et l’engagement politique. Une sorte d’évangile rédigé par un apôtre agnostique, marxiste et gay...

Suite de l’ article à lire ici : https://www.lorientlejour.com/article/1292828/pasolini-le-poete-assassine-aurait-eu-100-ans.html

https://www.franceculture.fr/emissions/poeme-du-jour-avec-la-comedie-francaise/une-enfant

5 commentaires sur “Les mardis de la poésie : Pier Paolo Pasolini (1922-1975)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :