Le proche (Bretagne) et le lointain (Indonésie)

Le palmarès est tombé samedi 19 février 2022 : parmi les dix finalistes, la fresque signée de Leon Keer, à Plougasnou, a remporté le Golden street-art 2021. L’œuvre de Akhine, à Pleyber-Christ, se classe quatrième.

Le « Kit de secours » du Mx Arts Tour a séduit ! L’œuvre imaginée par le Néerlandais Leon Keer, qui représente un sachet de petits bateaux en plastique près de la plage de Primel, à Plougasnou, a remporté le Golden street-art 2021. Ce concours, organisé par le site Trompe-l’œil, récompense la plus belle fresque réalisée en France durant l’année écoulée.

Article paru dans « le Télégramme » de Brest

Que se passe-t-il de l’autre côté de la planète ?

Ben, une nouvelle capitale en remplacement de Djakarta, 30 millions d’habitants, qui s’enfonce avec le réchauffement climatique…

Une ville futuriste et « zéro émission »

La construction de Nusantara, terme qui signifie « archipel » en Indonésien, devait démarrer en 2020. Mais elle a été ralentie par la pandémie de Covid-19. Celle-ci devrait s’étaler, avec plusieurs tranches de travaux, jusqu’en 2045.

Les travaux devraient être titanesques : «  L’objectif principal, c’est de construire une nouvelle ville intelligente », a dit Joko Widodo, le président, dans des propos rapportés par Associated Press mercredi 26 janvier. 

Il s’agirait d’une ville « zéro émission », où « les gens seront proches de toute destination et pourront s’y rendre à vélo ou à pied »,qui « pourra attirer des talents internationaux et sera un centre pour l’innovation ».Une ville qui ne se visite pour l’instant qu’en images de synthèse, peu de détails sur le projet ayant été livrés jusqu’à présent.

Mais certains observateurs s’inquiètent toutefois des impacts potentiels du projet sur l’environnement : l’île de Bornéo « détient environ 6 % de la biodiversité mondiale dans ses forêts tropicales incroyablement riches », selon le Fonds mondial pour la nature (WWF). On y trouve des orangs-outans, des tigres, des éléphants…

Lire aussi : Comme Jakarta, ces cinq mégalopoles s’enfoncent inexorablement

Nusantara doit s’étirer sur plus de 56 000 hectares, environ. Et 256 000 hectares ont été « réservés » dans le cadre de ce projet. Pour situer, la superficie de Paris est de 10 540 hectares, celle d’un département comme les Yvelines de 227 000 hectares… L’enveloppe totale prévue pour les travaux, elle, s’élève à 33 milliards de dollars, soit environ 29 milliards d’euros.

L’Indonésie n’est pas le premier pays à déménager ainsi sa capitale vers une ville nouvelle : la même manœuvre a été réalisée, au fil des ans, par la Birmanie (de Rangoun à Naypyidaw), la Malaisie (de Kuala Lumpur à Putrajaya), ou encore le Brésil (de Rio de Janeiro à Brasília).

Article paru dans Ouest France à lire ici.

Article du Monde :

Capture d’écran d’une vidéo postée sur la chaîne YouTube du président indonésien montrant des images de synthèse de la nouvelle capitale Nusantara. CAPTURE D’ECRAN

4 commentaires sur “Le proche (Bretagne) et le lointain (Indonésie)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :